Culture mixte – Gardencenter+

Culture mixte

Une combinaison de légumes, d’herbes aromatiques et de fleurs est typique des jardins paysans traditionnels. En plantant différentes cultures côte à côte sans les séparer, on profite des influences positives des plantes et on favorise la biodiversité. Ce type de plantation n’est pas seulement utile dans les jardins de campagne. En combinant les bonnes plantes entre elles, vous pouvez vous attendre à un rendement global plus élevé et à moins d’engrais dans vos plates-bandes.
Vous apprendrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la culture mixte et comment utiliser judicieusement les plantes dans votre jardin également.

Qu’est-ce qu’une culture mixte?

Les plantes possèdent des propriétés différentes. En présence d’autres plantes, elles poussent mieux et servent de défense naturelle contre les parasites. En revanche, si l’on place ces plantes à proximité de certaines autres, elles peuvent aussi s’affaiblir. Une culture mixte veille à toujours associer des plantes adaptées.

Quels sont les avantages d’une culture mixte?

  • Rendement total plus Ă©levĂ© par surface grâce Ă  une rĂ©partition optimale de l’espace
  • Éloignement des parasites grâce Ă  l’odeur dĂ©rangeante de la plante voisine
  • Lutte contre les ravageurs grâce aux insectes utiles des plantes voisines
  • Moins d’engrais nĂ©cessaire
  • Plus grande diversitĂ© d’espèces
  • DiffĂ©rentes hauteurs de croissance ombragent le sol et la plante voisine (veillez Ă  ce qu’il n’y ait pas de concurrence pour la lumière) et assurent ainsi une moindre Ă©vaporation de l’humiditĂ©

À quoi faut-il faire attention lors d’une culture mixte?

Tu dois tenir compte des critères suivants lors de la culture mixte:

  • Familles de plantes: Les lĂ©gumes et les herbes de la mĂŞme famille de plantes sont souvent sensibles aux mĂŞmes maladies. C’est pourquoi il faut Ă©viter le voisinage de plantes de la mĂŞme famille. Par exemple, les tomates et les pommes de terre sont toutes deux des solanacĂ©es. Si l’une de ces plantes est touchĂ©e par une maladie, celle-ci peut facilement se propager Ă  l’autre. C’est pourquoi les tomates et les pommes de terre doivent ĂŞtre plantĂ©es le plus loin possible les unes des autres.
         Les familles de plantes les plus connues:
    • Apiaceae: anis, aneth, carottes, cumin, persil, cĂ©leri, etc.
    • Amaranthaceae: Ă©pinards, betteraves rouges, blettes, etc.
    • Leguminosae: haricots, pois, lentilles, lupin, etc.
    • Asteraceae: arnica, aster, edelweiss, pâquerette, bleuet, salades (pommĂ©es, Ă  cueillir ou Ă  couper), tournesol, topinambour, etc.
    • Brassicaceae: cresson de fontaine, choux, raifort, radis rouge, colza, radis, navet, roquette, etc.
    • Cucurbitaceae: concombre, potiron, melon, courgette, etc.
    • Allioideae: oignon de printemps, ail, ciboulette, oignon, etc.
    • Lamiaceae: basilic, sarriette, cataire, lavande, marjolaine, origan, menthe poivrĂ©e, romarin, sauge, thym, etc.
    • Solanaceae: aubergine, chili, pomme de terre, poivron, datura, tomate, etc.
        
  • Forme de croissance: si l’on tient compte de la forme de croissance lors de la planification des cultures mixtes, l’espace peut ĂŞtre utilisĂ© efficacement. Par exemple, le basilic peut ĂŞtre placĂ© comme couvre-sol entre les plants de tomates. Ces plantes proches du sol permettent en outre d’étouffer les mauvaises herbes.
      
  • MĂ©langer les plantes fortes et les plantes faibles: les plantes n’ont pas toutes besoin de la mĂŞme quantitĂ© de nutriments pour se dĂ©velopper. Si de nombreuses plantes ayant des besoins importants en nutriments sont plantĂ©es au mĂŞme endroit, une carence peut se produire. C’est pourquoi il faut combiner des plantes ayant des besoins diffĂ©rents.
    Dans ce cas, les légumes sont divisés en trois catégories différentes:
    • Plantes gourmandes: chicorĂ©e, concombre, pomme de terre, courge, chou, poireau, rhubarbe, tomate, chou frisĂ©, maĂŻs doux, etc.
    • Plantes moyennement gourmandes: ail, chou-rave, blette, raifort, carottes, poivron, radis, betterave rouge, salade, oignon, etc.
    • Plantes peu gourmandes: haricot nain, pois, fraises, mâche, laitue, herbes aromatiques, pourpier, etc.
        
  • Systèmes racinaires fibreux et pivot: un autre critère Ă  prendre en compte pour une culture mixte rĂ©ussie est la profondeur des racines. Pour que les plantes ne se gĂŞnent pas entre elles, mĂŞme sous la surface, il convient de placer cĂ´te Ă  cĂ´te des plantes Ă  racines profondes et des plantes Ă  racines peu profondes.
    • Système racinaire fibreux: pois, concombre, pomme de terre, laitue, maĂŻs, radis rouge, Ă©pinard, oignon, courge, etc.
    • Système racinaire pivot: carotte, haricot, blette, poivron, betterave rouge, tomate, chou blanc, etc.
        
  • Plantes dĂ©fensives: les animaux gĂŞnants ou les feuilles malades peuvent ĂŞtre combattus de manière efficace et biologique grâce Ă  l’utilisation de plantes protectrices. Une culture mixte avec les combinaisons ci-dessous offre la meilleure protection contre les attaques de ravageurs et de maladies:
PlanteCompagnonnage végétal ou sous-plantationEffet
BasilicTomates, concombres, chouxcontre l’oïdium, la mouche blanche, les moustiques, les guêpes
SarrietteHaricotscontre les pucerons des rosiers, les mouches, les guĂŞpes, les moustiques, les fourmis
OrtieArbres fruitiers et arbustescontre les pucerons
AnethHaricots, carottes, betteraves rouges, chouxfavorise la germination, Ă©loigne les insectes nuisibles
AuroneChoux ou en bordure de plate-bandechasse les insectes nuisibles
AbsintheGroseilliersprotège contre la rouille vésiculeuse, les pucerons, les fourmis, les puces de terre
OignonFraises, carottescontre les maladies fongiques, les acariens et la mouche de la carotte
CapucineSous les arbres fruitiers, pour les tomatescontre les pucerons
CerfeuilSaladescontre les pucerons et les limaces
AilFraises, roseseffet antibactérien et antifongique et contre les limaces et les escargots
Lavandeen bordure de plate-bande, à côté des rosiers ou sous les arbres fruitierschasse les fourmis, les pucerons et les guêpes
RaifortPĂŞche et cerisecontre les maladies frisantes et la moniliose
PersilRadis rouges, tomates, oignonschasse les insectes nuisibles
MentheVignecontre l’oïdium, les limaces, les acariens, les pucerons et les fourmis
RadisPoireaucontre la teigne du poireau
Souci officinalPommes de terre, chouxcontre les nématodes, la piéride du chou et les insectes nuisibles
RomarinCarottes, chouxcontre la piéride du chou et les insectes nuisibles
SaugeFenouil, carottes, chouxcontre la piéride du chou, les pucerons, les limaces, les chenilles
CĂ©leriChoucontre les psylliodes et les chenilles
TagètesTomates, choux, pommes de terre, fraisescontre les nématodes, les virus et les mouches blanches
  • Intensification du goĂ»t: si les bonnes herbes sont plantĂ©es Ă  cĂ´tĂ© de certains lĂ©gumes, ceux-ci peuvent gagner en saveur. Les voisinages d’herbes suivants contribuent Ă  l’intensification du goĂ»t::
BasilicConcombres, tomates, fenouil, courgettes
SarrietteHaricots, betteraves rouges, salade, blettes
AnethHaricots, concombres, carottes, choux, betteraves rouges, salade, oignons
EstragonHaricots, petits pois, gruaux, salade, Ă©pinards
FenouilConcombre, salade
Cresson de jardinArbustes Ă  baies, fraises, concombres, Ă©pinards
CamomillePommes de terre, poireaux, choux de Bruxelles, céleri, tomates, oignons, courgettes
CapucineArbustes Ă  baies, haricots, choux, tomates
CerfeuilSalade, concombre
AilFraises, concombres, carottes, tomates, vigne, oignons
CuminHaricots, petits pois, épinards, concombres, pommes de terre, betteraves rouges, céleri
MarjolaineConcombres, oignons, courgettes
PersilFraises, carottes, tomates, oignons
CibouletteCarottes, tomates
ThymCarottes, choux

Tableau des cultures mixtes

Pour savoir quelles combinaisons de plantes ont un effet positif, quelles combinaisons ont plutĂ´t des effets nĂ©gatifs les unes sur les autres et quels voisinages sont neutres, consultez le tableau ci-dessous:

Exemples de cultures mixtes

Vous trouverez ci-dessous des exemples de cultures mixtes avec des légumes populaires. Ils peuvent vous aider à mettre en œuvre votre propre culture mixte.

  • Culture mixte avec aubergines
    • Bons voisins: pois, choux-raves, laitue, radis, Ă©pinards
    • Mauvais voisins: ail, poivrons, tomates, oignons
    • Plantes auxiliaires: –
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: concombres
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): radis rouges, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): laitue pommĂ©e, Ă©pinards
  • Culture mixte avec brocolis
    • Bons voisins: aubergines, concombres, capucines, pommes de terre, radis, souci officinal, betteraves rouges, salades, Ă©pinards
    • Plantes auxiliaires: romarin, basilic, menthe poivrĂ©e, capucine, ail, thym
    • Mauvais voisins: haricots, fraises, piments, courges, melons, tomates, maĂŻs doux
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: haricots nains, haricots verts, poireaux, tomates
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): laitue iceberg, laitue pommĂ©e, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): endives, mâche, Ă©pinards
  • Culture mixte avec concombres
    • Bons voisins: pois, fenouils, laitues, cĂ©leri, Ă©pinards, haricots verts, oignons
    • Mauvais voisins: pommes de terre, courges, radis rouges, radis, tomates
    • Plantes auxiliaires: basilic, aneth, ail
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: haricots nains, pois, haricots verts, oignons
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): radis rouges, radis, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): mâche, Ă©pinards
  • Culture mixte avec laitue pommĂ©e
    • Bons voisins: haricots, aneth, petits pois, fraises, concombres, carottes, choux, poireaux, Ă©pinards, tomates, oignons
    • Mauvais voisins: persil, cĂ©leri, betteraves rouges
    • Plantes auxiliaires: cerfeuil, ail
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: chou rouge, chou-fleur, brocoli, chou de Bruxelles, chou blanc, chou frisĂ©
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): pois, choux-raves, radis rouges, radis, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): endives, radis rouges, chicorĂ©e pain de sucre
  • Culture mixte avec betteraves rouges
    • Bons voisins: chou-fleur, brocoli, laitue, petit pois, concombre, laitue pommĂ©e, chou de Bruxelles, courgette, oignon
    • Mauvais voisins: pommes de terre, poireaux, carottes, ciboulette, Ă©pinards
    • Plantes auxiliaires: aneth
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: poireaux, cĂ©leri
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): haricot nain, laitue iceberg, petit pois, mâche, radis rouge
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): mâche
  • Culture mixte avec tomates
    • Bons voisins: haricots, capucine, choux, carottes, poireaux, salade, cĂ©leri, Ă©pinards, oignons
    • Mauvais voisins: aubergines, petits pois, pommes de terre, poivrons
    • Plantes auxiliaires: ail, tagètes, basilic, persil, souci officinal
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: brocoli, chou vert, pomme de terre, chou de Bruxelles, chou blanc, chou frisĂ©
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): mâche, radis rouge, radis, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e):
  • Culture mixte avec poireaux
    • Bons voisins: chou-fleur, brocoli, mâche, chou-rave, laitue, carotte, radis, chou de Bruxelles, Ă©pinards, tomate
    • Mauvais voisins: haricot nain, pois, ail, betterave rouge, ciboulette, haricot vert, oignon
    • Plantes auxiliaires: radis, absinthe, cĂ©leri
    • Bonne culture de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente: haricot nain, mâche, carotte, cĂ©leri
    • Bonne prĂ©culture (mĂŞme annĂ©e): laitue iceberg, mâche, chou-rave, laitue pommĂ©e, Ă©pinards
    • Bonne post-culture (mĂŞme annĂ©e): –

Rotation des cultures

Comme décrit ci-dessus, les plantes ont des propriétés différentes. Les plantes à faible croissance améliorent le sol, tandis que les plantes à forte croissance lui retirent beaucoup d’éléments nutritifs. En déplaçant ou en changeant chaque année les cultures mixtes dans votre parcelle, le sol n’est pas sollicité de manière unilatérale. Pour maximiser le succès de la récolte, il faut attendre au moins quatre ans avant de cultiver à nouveau les mêmes légumes au même endroit. Un engrais vert d’un an après un cycle de culture aide à enrichir le sol en substances nutritives. Les légumineuses qui enrichissent le sol en azote, comme les pois, les haricots, les vesces, les trèfles et les lupins, sont idéales pour cela. Il faut impérativement veiller à ne pas cultiver d’espèces qui se reproduisent.

Exemple de plate-bande

Voici un exemple possible de culture mixte avec une rotation optimale des cultures dans une plate-bande d’environ 2 × 4m: