Cultiver ses propres salades et pommes de terre – Gardencenter+

Cultiver ses propres salades et pommes de terre

Moment adéquat:

La plantation dans le jardin peut avoir lieu dès que le sol n’est plus trop humide et que des fortes gelées ne sont plus à craindre.

Conseil:

Lors de gelées nocturnes, les salades peuvent être protégées avec un voile. Les caisses de cultures précoces et les plates-bandes conviennent très bien à la culture précoce.

Plantation:

Un emplacement soleillé, pas trop chaud, est idéal. Plantez les pousses à une distance d’au moins 20–25 cm. Une plantation trop serrée pourra provoquer un emmêlage lors de la croissance et le pourrissement ultérieur des têtes de salades. Les plantons ne doivent pas être plantés trop profondément– une petite partie peut sans problème dépasser de la boule.

Conseil:

Comme les salades atteindront très régulièrement leur maturité, il est recommandé de replanter des nouvelles salades en décalage dans le temps.

Substances nutritives:

En général les plantons de salades n’exigent pas de sol particulier – on évitera seulement les sols trop humides, tassés et trop acides. Les bons sols de jardin possèdent souvent assez de substances nutritives pour les salades, à défaut un apport unique d’engrais organique suffit après l’enracinement des plantes.

Conseil:

Il est préférable de pailler la terre autour des salades après la plantation. Cela tient les mauvaises herbes à distance et réduit le besoin d’arrosage lors de périodes ensoleillées.

Plants de pommes de terre

Quelle pomme de terre pour quel usage ?

Ferme Ă  la cuisson
La chair ne se défait pas, même après une cuisson prolongée. Idéal pour la salade de pommes de terre, les pommes vapeur et les pommes de terre en robe des champs.

Sortes: Charlotte, Ditta, Ratte

Farineuse Ă  la cuisson
La pomme de terre saute à la cuisson, la chair est farineuse. Idéal pour purée, gratin et gnocchi.

Sortes: Agria, Amandine, Bintje, Blaue St. Galler, Blue Belle, Celtian, DĂ©sirĂ©e, Laura, Stella, Vitabella

Haute température
La pomme de terre saute Ă  la cuisson, la chair est farineuse. Bien adaptĂ©e pour rĂ´tir et frire.
Idéal pour rösti, pommes de terre sautées et frites.

Sortes: Agria, Bintje, Lady Felicia, Victoria

Conseils et astuces pour la culture de plants de pommes

Prégermination

1: Remplissez une cagette en bois de composte mature ou de terreau.
2: Déposer les plants dans la terre de sorte que la moitié environ de la pomme de terre dépasse de la surface.
3: Stocker la cagette à 10-15 degrés. Si la lumière est suffisante les premiers germes apparaîtront peu de temps après la plantation.

Période de plantation idéale

Mi-mars à fin mai (dans un sol suffisamment réchauffé).

Distance de plantation     

Distance entre deux plants: 25-35 cm
Distance entre deux rangs: 65-75 cm

Profondeur de plantation optimale

Les pommes de terre déposées dans le sillons doivent être recoivertes avec 5 cm de terre.
Aussitôt que les premières feuilles sont visibles, butter les pommes de terre à nouveau.

RĂ©colte et stockage

Pour favoriser la formation de la peau, Ă©liminer la feuillage.
Stocker toujours dans un endroit sombre, sec et frais.

Fertilisation et entretien des pommes de terre de semence

Les pommes de terre appartiennent aux passiflores et supportent ainsi une quantitĂ© considĂ©rable d’engrais. On donne idĂ©alement dĂ©jĂ  l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente une bonne dose d’engrais organique sous forme de fumier de ferme bien dĂ©composĂ© ou de compost. Au printemps vous pouvez, avec la plantation, mĂ©langer encore des copeaux de corne comme apport d’azote coulant lentement. Des teneurs trop Ă©levĂ©es d’azote augmentent en fait le rendement, mais affectent nĂ©gativement le goĂ»t. Notre recommandation est donc: au maximum 1 kg d’azote pur / 100 m² de surface. 

Les pommes de terre ont un fort besoin de potassium en comparaison d’autres cultures. Nos sols de jardin sont bien gĂ©nĂ©ralement bien alimentĂ©s en potassium. Vous devriez cependant le vĂ©rifier et fertiliser au besoin. Un bon apport en potassium amĂ©liore la durĂ©e de stockage. 

Le but de l’entretien des pommes de terre est généralement d’éliminer des mauvaises herbes, émietter le sol et obtenir une butte bien formée. Quelque temps après la plantation, au plus tard lorsque les premières mauvaises herbes apparaissent, une petite butte s’est formée, puis sera recouverte après quelques jours. Ce processus est répété plusieurs fois alors que la butte devrait devenir toujours plus grande. Finalement, une butte aussi grande que possible devrait être obtenue. La butte sert à éviter les petites mouchetures par le redouté mildiou de la pomme de terre.